Fonctionnement d'une batterie

Pour mieux comprendre le phases de charge et décharge d'une batterie

Une petite usine chimique

Les batteries utilisées pour le démarrage des véhicules à moteur sont communément appelées “batteries au plomb”. Elles sont l’association en série de plusieurs accumulateurs élémentaires dits « volta » du nom de leur inventeur, Alessandro Volta (1745-1827).

Chaque accumulateur comporte 2 électrodes en plomb baignant dans l'électrolyte, permettant d’obtenir une tension d’environ 2 volts. On obtient donc une batterie dite “12 volts“ en assemblant 6 de ces accumulateurs élémentaires en série.

Ces accumulateurs fournissent ainsi de l’énergie électrique à partir d'énergie chimique ; résultat d’une réaction chimique et de la migration d’électrons.
Ils sont constitués d’un empilage d'électrodes positives, de séparateurs et d'électrodes négatives. Cet ensemble est placé dans un bac couvert et rempli par un électrolyte dans lequel baignent les deux électrodes (borne + et borne -). L'électrolyte est une solution diluée d’acide sulfurique. Une batterie au plomb se décharge lorsque l’acide sulfurique se transforme progressivement dans l’eau et que les électrodes se couvrent de sulfate de plomb. Lorsque la batterie est en charge, les réactions chimiques s’inversent jusqu'à ce que les produits chimiques aient retrouvé leur état originel. La capacité de la batterie s’exprime en Ah et correspond à la quantité d'électricité qu’elle peut restituer.

| Mentions légales
Tableau comparatif
ed_cms_error> Unable to find EDContent with key = choisir-son-chargeur